Inbound Marketing France 2019 : un concentré d’inbound moderne

Le 29 Janvier 2019 s’est tenue la deuxième édition de l’Inbound Marketing France au sein d’un lieu historique de Rennes : le Couvent des Jacobins. Tout au long de la journée, les participants ont pu débattre de l’inbound marketing mais pas que ! Le référencement naturel, le trafic organique ou payant, la baisse du reach, les influenceurs, les formats de contenus et les tendances actuelles ont également été abordés.

Un rendez-vous Inbound Marketing qu’il ne fallait pas manquer

Le programme de la journée : un enchaînement de workshops et de keynotes sur les tendances en Inbound Marketing, sur le référencement naturel mais également sur l’expérience client, le marketing d’influence et leurs évolutions respectives. Pour résumer l’ensemble de ces discussions : « Back to the classics ! ». Rien ne sert de ruser pour capter l’attention des consommateurs, ils ne sont pas idiots. Ils sont de plus en plus exigeants et avertis sur les pratiques marketing. En 2019, il faut changer ses méthodes, faire des efforts et mettre en place des actions plus poussées, toujours plus qualitatives. Transformez vos contenus et apportez une valeur ajoutée encore plus forte qu’en 2018. Les conférenciers de cette journée ont tous pu montrer ce que doit être le marketing digital de demain.

Inbound Marketing France 2019 - C'est parti

Rand Fishkin nous a-t-il annoncé la mort du marketing digital ?

Pour bien débuter cette journée, Rand Fishkin, ceinture noire mondiale du SEO, nous a présenté « les bonnes pratiques d’une stratégie optimale en SEO ». Une keynote des plus intéressantes avec des constats étonnants comme le fait que « les mots-clés n’apportent plus autant de trafic aujourd’hui qu’il y a quelques années ». Mais il s’est empressé de nous donner davantage d’informations sur le sujet pour nous rassurer. Il nous a parfaitement démontré ce qu’il était désormais nécessaire de faire pour réussir en inbound marketing.

Ses 6 recommandations étaient les suivantes :

  1. Mettez en place une stratégie centrée sur l’apport de trafic vers votre site web.
  2. Adoptez une stratégie marketing centrée sur votre propre marque.
  3. Identifiez clairement LA source d’influence de votre audience et restez focus.
  4. Construisez une stratégie par réseau social basée sur le fonctionnement de son algorithme.
  5. Centrez-vous sur une production de contenu ultra-qualitative pour vos clients et vos prospects.
  6. Ne vous précipitez pas sur le « Paid » mais plutôt sur votre notoriété et votre référencement naturel.

Jonathan Dick nous a mis en garde sur les dangers des process

Vice-président marketing chez HubSpot, Jonathan Dick nous a parlé des danger des processus en entreprise. Il est nécessaire de les rendre plus fluides et de les automatiser car ils ralentissent fortement votre business et peuvent le tuer. Passons au customer-centric en 2019 ! Il est urgent de mettre nos clients au centre des stratégies marketing pour les satisfaire, les conserver et réduire les différents points de frictions présents.

Pour résumer, plus la relation client-entreprise est soignée, fluide, attentionnée et privilégiée, plus vos clients seront satisfaits. Et l’on sait qu’un client satisfait est un client fidèle et un potentiel ambassadeur de marque.

Les différences entre influenceurs et médias expliquées par Alice Vachet et Flavien Chantrel

Alice Vachet, influenceuse très suivie, et Flavien Chantrel, créateur du Blog du Modérateur, se rejoignent sur un point : le contenu de qualité est indispensable en 2019. Point commun des deux entités, influenceurs et médias se construisent en proposant du contenu de très haute qualité. Mais la première différence ne tarde pas à apparaître au cours de leur intervention, menée par Arnaud Le Roux…

Le média offre une diversité de contenus. Ce sont ensuite ses relais qui vont les thématiser et les catégoriser (influenceurs, algorithmes, choix de publications, canaux…). Il est important pour un media de couvrir un ensemble de sujets pour répondre aux besoins de sa cible. Dans l’autre cas, l’influenceur va préférer se concentrer sur une thématique précise afin de faire résonner son contenu un maximum auprès de sa communauté. Deux stratégies clairement identifiables pour intéresser, créer de l’engagement et fidéliser son audience.

Sur la question de la monétisation, les collaborations sont à l’ordre du jour. Ayant une cible relativement précise, un influenceur connait bien sa communauté et connait les produits qui peuvent avoir un réel succès. L’expertise acquise lui permet de renseigner les marques, de leur proposer un marketing novateur et mature numériquement. Quant à eux, les médias ont abandonné le display pour cause de ROI très minime. Malgré tout, ils mettent en relation marques et lecteurs qualifiés à travers des collaborations bien choisies.

Comment travailler avec la nouvelle génération de créateurs de contenus ?

Romain Lanéry, Youtubeur et influenceur Tech’, était accompagné de Manuel Diaz, président d’Emakina, pour présenter la notion complexe du marketing d’influence.

Romain Lanéry met l’accent sur l’aspect création de contenu qui est très important pour lui, plus que l’influence en elle-même. Il nous a parlé de son quotidien, de ses différents leviers de revenus et de la façon dont il procède pour la mise en place de partenariats.

Manuel Diaz a souligné la nécessité de laisser une liberté aux créateurs de contenus. Même si parfois, cela peut poser problème. « Lorsqu’on est une marque, on ne peut pas commander une vidéo bouclée de bout en bout […] et tout contrôler ». Il faut savoir trouver l’équilibre parfait entre la commande sur-mesure et l’autonomie laissée au créateur de contenu. Pour Manuel Diaz, la meilleure collaboration est celle qui est évidente, celle dont « on ne voit pas la coupure. Il faut que la marque ait une place légitime dans le storytelling du créateur ».

Re-découverte de l’ère de l’assistance avec Cecile van Steenberge

Cecile van Steenberge, directrice des solutions marketing de Google pour l’Europe du Sud, nous a présenté l’évolution des comportements des internautes, marquée par l’omniprésence du mobile dans leur quotidien. Selon elle, « il n’y a plus de débat online/offline, quand nous ne dormons pas nous sommes majoritairement connectés, et c’est vrai pour nous, nos enfants, et nos clients !« .

Désormais avares de la moindre seconde que nous pouvons gagner, nous souhaitons avoir un accès extrêmement rapide à l’information. Et le mobile ainsi que les progrès technologiques nous ont permis de satisfaire cette soif, sans mettre de côté l’expérience utilisateur bien évidemment. Pour répondre justement et pleinement aux comportements utilisateurs, il est nécessaire d’avoir : de bonnes conditions pour un bon rendement et exploiter l’intelligence de la donnée en étant là où les clients cherchent.

Une démonstration de la fusion du content, du social et de l’advocacy avec Isabelle Defay

conference Limber IMF19

Directrice Marketing chez Limber, Isabelle Defay nous a présenté l’adaptation nécessaire du marketing face à l’évolution des acheteurs. Les consommateurs sont autonomes, matures, volatiles, informés et ils recherchent les informations en ligne par eux-mêmes. Plus besoin de commercial ou presque, peu de réponses aux sollicitations diverses et une baisse de confiance drastique envers le discours d’une marque.

Reprenant le leitmotiv de l’Inbound Marketing, elle conseille d’apporter les bons éléments aux consommateurs lors de leur recherche. A savoir, le bon contenu au bon moment, à la bonne personne, via le bon canal. Mais quelques étapes sont nécessaires au préalable :

Une fois ces paramètres bien en place, il faut communiquer autour de ce contenu, le partager et le re-partager. Vous pourrez alors favoriser l’engagement, motiver vos commerciaux à utiliser les réseaux sociaux et générer de nouvelles opportunités. Il ne faut également pas oublier d’engager les collaborateurs dans ce processus pour les transformer en ambassadeurs de marque. En effet, « Le social selling permet de booster de 20% la performance de vos commerciaux » et « 30% de l’expérience de marque pour un consommateur est constituée des échange avec les collaborateurs de l’entreprise ».

En résumé, une journée pleine de savoirs, d’échanges et de concepts autour de l’Inbound Marketing. Vous n’avez pas pu participer à cet évènement ? Réservez dès à présent votre journée pour l’Inbound Marketing France de l’année prochaine. #IMF20

The following two tabs change content below.

Virgile Fournier

Étudiant à l'IAE de Paris en Management de Marque et Communication, je suis créatif et passionné de photographie. Mes side projects me permettent de développer des compétences qui me servent chez Limber, où je suis Responsable Marketing et Communication.

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.