Transformez vos salariés en ambassadeur de marque

Etre visible est un enjeu majeur pour une entreprise. La visibilité impacte directement sa capacité de croissance et de génération de business. Or, la puissance d’internet, le poids des algorithmes et la façon de rechercher des informations ont profondément modifié la visibilité d’une marque. Proposer aux collaborateurs de l’entreprise de devenir ambassadeur de marque est une des réponses possibles. Mais en quoi consiste le rôle d’un ambassadeur de l’entreprise ? Qui peut devenir ambassadeur et comment ? Comment faciliter le rôle d’un ambassadeur de marque ? Autant de questions auxquelles nous vous proposons de répondre.

En quoi consiste le rôle d’ambassadeur de marque ?

Un ambassadeur de marque est avant tout une personne qui apprécie les produits ou services d’une entreprise dont il se fait le porte-parole. Elle représente et défend la marque, que ce soit sur Internet, sur les réseaux sociaux, mais aussi dans la vie courante. L’ambassadeur relaie des informations de façon proactive, partage des contenus, donne son avis. Il peut même influencer la décision d’achat. Le cas qui nous intéresse ici concerne le salarié d’une entreprise, dans le cadre d’une démarche d’Employee Advocacy

L’Employee Advocacy consiste à inviter les collaborateurs de l’entreprise à relayer des contenus de la marque, notamment sur leurs propres réseaux sociaux. En effet, le salarié est le premier ambassadeur de marque. Il est par définition partie prenante dans la vie de l’entreprise puisqu’il est un des éléments indispensables à son bon fonctionnement. L’ambassadeur de marque s’engage par sa prise de parole et de façon durable dans un programme porté par l’entreprise.

Qui peut être ambassadeur de son entreprise ?

Lorsqu’on parle “ambassadeur de marque”, on pense parfois aux fameux influenceurs ou célébrités qui représentent une marque. C’est une stratégie de communication possible. Mais la puissance et l’authenticité des collaborateurs de l’entreprise a tout autant, si ce n’est plus, de valeur. Alors qui peut être ambassadeur au sein de l’entreprise ? Tout le monde l’est en fait.

Bien évidemment, certains membres de l’entreprise ont déjà une visibilité de par leur fonction ou responsabilité. C’est le cas des postes de direction, CEO, direction marketing ou communication, direction des ressources humaines, direction commerciale… En revanche, dans une démarche d’Employee Advocacy, qui s’appuie par définition sur la diffusion de contenus, il est indispensable d’être déjà présent et actif sur les réseaux sociaux. Et quoi qu’on puisse croire, les dirigeants ne sont pas tous actifs sur les réseaux sociaux et ne relaient pas forcément les contenus de l’entreprise régulièrement.

Tout collaborateur peut, de sa propre initiative, avoir fédéré une communauté intéressée par les contenus qu’il diffuse. Sur les réseaux sociaux, il peut évoquer sa vie professionnelle, relayer des informations sur son coeur d’activité, partager son savoir-faire et donner des conseils. De façon officieuse, il est entré dans une démarche d’ambassadeur de marque.

S’engager dans une stratégie d’Employee Advocacy et devenir ambassadeur de marque n’est pas lié à un poste ou à des responsabilités précises dans l’entreprise. Il s’agit avant tout d’être prêt à prendre la parole sur les réseaux sociaux, à assurer une présence régulière mais aussi à porter positivement l’image de son entreprise.

Comment faciliter le rôle d’ambassadeur de marque ?

Un ambassadeur de marque doit être présent sur les réseaux sociaux et publier régulièrement du contenu de qualité. Ce contenu va favoriser une interaction avec une communauté et créer de l’engagement (likes, partages, commentaires, prise de contact). Ces actions vont influer sur la visibilité de la marque et aider à la croissance de l’entreprise, en générant des leads qualifiés.

Or, un collaborateur doit pouvoir inscrire cette activité dans son organisation quotidienne. Il doit connaître les contenus disponibles au sein de l’entreprise qu’il peut relayer sur ses propres réseaux sociaux. Le salarié doit connaître la communication de l’entreprise pour en préserver la cohérence. L’employé doit également respecter les bonnes pratiques sur les réseaux sociaux. Il ne doit pas nuire potentiellement à la bonne image de l’entreprise.

Autant d’éléments qui peuvent être chronophages pour un collaborateur ambassadeur. C’est donc à l’entreprise de donner des moyens efficaces à ses salariés désireux d’entrer dans une démarche d’Employee Advocacy.

Les bonnes pratiques et les outils pour un programme ambassadeur

Avant tout, il s’agit de faire gagner du temps au collaborateur ambassadeur et de garantir la cohérence de la prise de parole.

Pour cela, un ambassadeur de marque a besoin de :

  • Etre conseillé et guidé dans les bonnes pratiques en tant qu’ambassadeur de marque
  • Avoir un accès facilité à tous les contenus de l’entreprise qu’il peut diffuser sur ses réseaux sociaux
  • Avoir la possibilité d’agir depuis une application mobile, d’un simple clic
  • Recevoir une newsletter par mail à partir de laquelle il peut partager les contenus sur ses réseaux sociaux et qui lui permet de rester informé simplement
  • Trouver aisément des contenus tiers (issus de la veille) présélectionnés et classés par thématique
  • Avoir accès à des données pour valoriser son action sur les réseaux sociaux, voire participer via un principe de gamification et être récompensé
  • Etre associé dans la création de contenus, en ayant la possibilité de proposer des sujets

Des plateformes existent pour répondre à l’ensemble de ces besoins. Elles facilitent la mise en oeuvre d’un programme d’Employee Advocacy concret et efficient.

The following two tabs change content below.

Isabelle Defay

Fondue (de chocolat depuis toujours et) d'Inbound Marketing depuis 2008, j'ai accompagné des marques et entreprises de tous secteurs d'activité dans leurs stratégies. Convaincue par l'approche Content Centric de Limber, j'en assure aujourd'hui la direction marketing.

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.