Comment créer un contenu de qualité ?

Aujourd’hui, la plupart de sites Internet négligent la qualité de leurs contenus au profit de la quantité, dans le but d’augmenter le nombre de visites global plutôt que sur chaque page. Erreur. La qualité est un critère primordial à la fois pour un moteur de recherche tel que Google que pour vos lecteurs. Elle est donc déterminante quant à la visibilité de votre site web.

Voici comment mettre toutes les chances de votre côté pour que votre contenu soit jugé “de qualité” par Google ainsi que par les internautes.

Les critères de qualité selon Google

 En premier lieu, il est important de savoir ce qu’est pour Google un contenu de qualité, puisque c’est bien selon ses critères que vos contenus sont jugés pertinents et potentiellement présentables en première page de résultats lors de recherches associées.

contenu-de-qualité-selon-google

Selon Google, un contenu de qualité doit utiliser des termes spécifiques correspondant à un champ sémantique donné. Un contenu fait d’un vocabulaire trop générique aura peu de chances de ressortir en tête des pages de résultats. Il est donc primordial d’utiliser des mots précis, qui seront ceux que vos lecteurs potentiels rechercheront sur Google pour vous trouver.

Un contenu de qualité est également selon Google un contenu original. Le plagiat est en effet sévèrement sanctionné par le moteur de recherche. Cela n’empêche pas de citer d’autres contenus, à condition d’insérer un lien vers la source originale. Cela vous profitera d’autant plus que les contenus liés auront un niveau d’”autorité” important.

La taille du contenu s’avère importante, il faut au moins 500 caractères pour qu’il soit pris au sérieux.

La taille compte

Pour Google aussi, la taille compte. Effectivement, la taille du contenu s’avère importante, il faut au moins 500 caractères pour qu’il soit pris au sérieux. D’ailleurs, la longueur optimale pour ce dernier est située entre 1500 et 2000 mots, ce qui correspond environ à 7 minutes de lecture, comme le montre ce graphique ci-dessous :

1-6nX_PYNpn0Ajc0tardzIkg

Source : “Marketing Strategy and the Law”.

Outre la qualité sémantique, Google base ses choix également sur des critères plus techniques, comme les liens sortant qui ne fonctionnent pas correctement, ou le code HTML des pages qui comportent des erreurs (les conditions complètes de Google sont consultables dans le guide de démarrage Google).

Il est ainsi important de savoir que le moteur de recherche n’indexera pas un contenu présentant :

  • une utilisation excessive de publicité
  • la présence de spams dans les commentaires
  • des informations fausses ou invérifiées
  • des liens morts (erreur 404)
  • trop des fautes d’orthographe et de grammaire

Ces conditions ne sont pas seulement rédhibitoires pour Google, mais font aussi partie des différents défauts qui poussent les internautes à interrompre leur lecture sitôt qu’ils se rendent compte de sa faible qualité.

Les critères de qualité selon les internautes seal wax

Les internautes ne s’attarderont pas sur les contenus qui ne sont pas capables de montrer dès les premières lignes qu’ils contiennent l’information recherchée.

Les lecteurs sont en effet très regardant quant à la qualité des contenus proposés sur Internet, car l’abondance d’information est telle que les visiteurs n’hésiterons pas à quitter un contenu qui ne leur plaît pas, et ce, même si l’information qu’ils cherchent se trouve dedans.

En effet, les internautes cherchent un contenu digne de confiance, et sur la toile, la confiance passe par la qualité du contenu, et pas seulement au niveau de l’information transmise, mais aussi au niveau de la forme.

Tout d’abord, les internautes recherchent l’efficacité : ils veulent trouver l’information qu’ils cherchent très rapidement, aussi ils ne s’attarderont pas sur les contenus qui ne sont pas capables de montrer dès les premières lignes qu’ils contiennent l’information recherchée.

Optimisation de la forme

Ensuite, il est préférable pour le contenu qu’il soit aéré, sans fautes d’orthographe, et que le vocabulaire s’adapte aux personnes qui sont susceptibles de lire le contenu, car la personne qui vous lit risque de ne pas aller au bout d’un pavé truffé de fautes et comportant des mots incompréhensibles pour lui.

650x450xhow-to-create-content-when-you-are-short-on-time8.jpg.pagespeed.ic_.GVz0smc357

 

La structure du contenu est également primordiale, il faut que celui qui vous lit puisse trouver ce qu’il cherche sans lire le contenu en entier, mais en regardant les grandes lignes, c’est pourquoi il est utile d’utiliser les différents niveaux de titre pour que votre lecteur puisse s’y retrouver plus facilement.

Pour ce qui est des idées principales de votre contenu, il convient d’en parler brièvement dans votre introduction. En effet, l’introduction lance le sujet, donne envie au lecteur de continuer à lire, et par la même occasion lui permet de voir si il se trouve sur le contenu correspondant à ses recherches.

Attirer et convaincre

Une fois que le contenu est créé, il reste deux points à rajouter pour lui donner plus d’attractivité et de crédibilité. L’attractivité, vous l’aurez deviné, ce sont toutes les illustrations (images, gifs, vidéos etc.. ) que vous allez rajouter pour attirer l’attention de l’internaute.

Pour la crédibilité, il convient d’utiliser des temoignages extérieurs – idéalement de personnes reconnues – en concordance avec vos propos, pour souligner que ceux-ci sont partagés par des personnes d’autorité.

Enfin, n’oubliez pas que la motivation de produire un contenu de qualité doit être supérieure à celle de figurer dans les premières pages des résultats Google.

Pour résumer

Un contenu de qualité est un contenu vérifié par les services Google ET par les internautes, qui est capable de répondre précisément aux interrogations de ceux qui sont venus se renseigner. Si cela est bien fait, vos contenus aurons du succès auprès des internautes, et seront donc automatiquement mis en tête de liste des suggestions Google !

Maintenant que vous avez créé un contenu de qualité, il ne reste plus qu’à le partager et le valoriser au maximum, comme nous l’avons vu dans l’article précédent (Comment se faire remarquer sur les réseaux sociaux). Des outils adaptés comme Limber permettent maintenant de valoriser vos contenus et d’augmenter leur portée.

A votre tour maintenant 😉

 

The following two tabs change content below.

Simon Vaysse

Etudiant dynamique et motivé en école de commerce (European Business School), je suis stagiaire chez Limber.

2 comments on “Comment créer un contenu de qualité ?

  1. Houra 14/07/2015 16:25

    Très bon article, très intéressant dans sa structure, qui répond très bien à la question posée, c’est vraiment super! Et dire que ce n’est qu’un stagiaire qui l’a écrit, la jeunesse a déjà pris la relève!!!! 😉

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.